Pour un traitemaient humain du drame de l'immigration clandestine au Maroc

  • Author:
    n/a
  • Send To:
    Amis et Frиres Africains
  • Sponsored By:
  • More Info at:
Le drame de limmigration clandestine a propulsй rйcemment le Maroc sous les feux de la scиne mйdiatique. Des milliers dimmigrйs clandestins en transit dans notre pays pour le supposй El Dorado europйen ont dйcidй de braver les gendarmes marocains et la Guardia Civil espagnole et de tenter un passage en force dans les prйsides de Sebta (Ceuta) et Melilla. La tournure dramatique des йvйnements - plusieurs immigrйs sont tombйs victimes de leur dйsespoir - a eu au moins le mйrite dalerter les medias йtrangers et la sociйtй civile des deux cotйs de la Mйditerranйe sur le drame humanitaire qui se jouait aux portes de lEurope, jour aprиs jour, et ce depuis plusieurs annйes, dans lindiffйrence gйnйrale.

En effet, des milliers de subsahariens traversent, souvent а pied, des milliers de kilomиtres pour se rendre au Maroc, avant-derniиre йtape dun pйriple censй les mener en Europe. Avant de braver les vagues meurtriиres du Dйtroit ou de lAtlantique - а bord de ces embarcations de fortune tragiquement connues sous le nom de pateras - les immigrйs africains sйtablissent au Maroc, le temps de reprendre des forces et de se vendre aux passeurs et autres trafiquants dкtres humains. Cette derniиre йtape offre а nos hфtes un avant-goыt de la dйsillusion qui les attend de lautre cotй du Dйtroit.

Le Maroc, depuis toujours terre de tolйrance et dhospitalitй, a pourtant montrй son visage le plus rйpulsif а nos amis africains. En effet, devant dune part lafflux incessant et de plus en plus important de nos frиres subsahariens et dautre part les difficultйs matйrielles daccиs aux villes espagnoles situйes en territoire marocain, les candidats au passage ont йtй contraints а mener une vie quasi sauvage - mais nйanmoins organisйe - dans les forкts proches de Sebta et Melilla. Devant la perspective de passer un nouvel hiver dans de telles conditions, la seule alternative pouvant кtre envisagйe par ces damnйs de la terre йtait de franchir la frontiиre espagnole, fut-elle protйgйe par une barriиre aussi haute soit-elle. Actuellement, il sagit dune double barriиre de fils barbelйs large dune dizaine de mиtres et haute de plus de 6 mиtres par endroits.

Cest ce qui sest produit dans le courant des mois de septembre et doctobre : face а limpossibilitй de passer la frontiиre dans des conditions normales, les candidats а lexil ont dйcidй de tenter un passage en force, avec les consйquences dramatiques que tout le monde connaоt.

Les responsables marocains, pris au dйpourvu et paniquйs а la vue des journalistes europйens ravis de laubaine des йchelles en bois, des barbelйs, des morts, des africains entre eux - choisissent de se dйresponsabiliser devant les cameras et faire payer aux clandestins, eux-mкmes victimes, le prix de la mauvaise publicitй faite au royaume. LAlgйrie est accusйe de favoriser le transit des clandestins par ses territoires. LEurope est vilipendйe pour ne pas avoir pris ses responsabilitйs ni tenu ses promesses financiиres pour aider le Royaume dans ses efforts pour endiguer limmigration clandestine. En mкme temps, on jette des subsahariens menottйs dans des autocars pour sen dйbarrasser en catimini aux confins du dйsert algйro-mauritanien sans eau ni vivres, avant de revenir grвce a la mobilisation des media et de la sociйtй civile- а des pratiques plus humaines et plus conformes а lйthique et au droit. Des ponts aйriens sont organisйs vers notamment le Sйnйgal, vers le Mali, en prйsence de reprйsentants de ces pays. Mais le mal est fait, la plaie est ouverte Et notre conscience dafricains est interpellйe

Oui les algйriens ont tort dкtre aussi laxistes dans le contrфle de leurs frontiиres tant а lentrйe quа la sortie - et de jeter la patate chaude а leurs voisins marocains. Oui, les europйens sont hypocrites et йgoпstes de vouloir faire jouer au Maroc le rфle de gendarme а leur place afin de garantir au citoyen europйen de sendormir tranquillement derriиre des frontiиres hermйtiques. Oui, les media йtrangers ont eu tort de ne voir dans ce drame humanitaire quun autre sujet sensationnel vendeur. Oui, le Maroc peine а soccuper de ses propres laissйs-pour-compte et ne peut se permettre le luxe den importer de nouveaux. Oui, les mafias profitent de la dйtresse humaine pour dйvelopper et diversifier leurs activitйs et le trafic dкtres humains demeure selon les spйcialistes le plus rentable et le plus sыr. Mais tout cela nous empкche-t-il dкtre des humains et de traiter les autres en tant que tels ?

Par la prйsente pйtition, nous tenons а nous condamner la politique marocaine dans le traitement du dossier de limmigration clandestine. Nous militons pour que le Maroc, ainsi que les autres parties (pays йmetteurs, pays de transit et pays de destination), travaillent en bonne intelligence pour mettre fin au calvaire des milliers de clandestins. Nous voulons que ces pays travaillent main dans la main pour mettre un terme au trafic florissant dкtres humains. Nous invitons le gouvernement marocain ainsi que tous les gouvernement concernйs - а ne pas privilйgier loption sйcuritaire dans le traitement de cette affaire.

Nous voulons йgalement, par cette lettre, exprimer au nom de notre pays notre compassion notre solidaritй et notre indignation, а nos frиres africains. Nous sommes aussi choquйs que vous de ce qui sest passй chez nous autant que nous sommes bouleversйs par ce que subissent nos frиres et surs africains dans la mкme situation en Europe.

Le Maroc a йtй, est et restera bel et bien une terre dhospitalitй et de gйnйrositй Nous prйfйrons de loin limage dun Maroc solidaire des autres pays africains sur tous les plans. Nous voulons que nos amis Africains gardent en tкte limage des entreprises marocaines qui prouvent chaque jour quun partenariat sud-sud est non seulement possible, mais surtout bйnйfique pour tout le monde. Nous voulons que les media retiennent que le Maroc a йtй souvent le premier а venir en aide lors des catastrophes naturelles qui surviennent en Afrique, а limage de ce qui sest passй rйcemment au Niger. Nous voulons que nos amis Africains sachent que le Maroc est fier de ses racines et son appartenance africaine qui font aujourdhui partie intйgrante de sa culture et de sa civilisation. Nous tenons а uvrer la main dans la main de Tanger au Cap et de Dakar au Caire, pour que la dignitй de lAfrique et des africains soit sauvegardйe.